Maroc

Guides, vrais guides, faux guides

Je faillis à mon devoir en ne relatant pas nos aventures marocaines comme je l’ai fait pour mes précédents voyages. Un jour j’y remédierai, inch’allah, mais en attendant je conseille vivement les articles de ma comparse de voyage. Et je découvre, au passage, un délice supplémentaire au voyage en duo : la saveur particulière de la lecture de souvenirs communs, vécus et écrits avec un autre regard.

Du fond du chaudron aux étoiles

Étape 2. Au sud.

sud
Après les souks et les propositions de babouches climatisées, après « la place » et les propositions de repas bio et minceur et après une nuit de bus, vous êtes prêts à tout ! Du coup, quoi de plus logique quand, à l’arrivée du bus à Zagora, alors que vous avez froid, que vous êtes en train d’essayer de vous sortir de la torpeur du trajet ; quoi de plus logique donc que de penser que le gars qui vient de monter et qui se dirige vers vous alors que tout le monde essaye de descendre, veut vous vendre les gants qu’il tient à la main ?

Et bien en fait ce n’était pas ça du tout ! Nous venions de rencontrer notre guide des jours suivants : Allal. Qui, Allahmdoulilla, nous a trouvé avant que nous le trouvions, ne me demandez pas comment… ou peut-être allez demander au chauffeur du bus…

Toujours…

Voir l’article original 956 mots de plus

Publicités
Catégories : Maroc | 2 Commentaires

LE MYSTERE DES HERBORISTES

Du fond du chaudron aux étoiles

Il est difficile de passer quelques jours à Marrakech et en particulier dans les souks sans s’arrêter dans une herboristerie. On les prend d’abord pour des boutiques d’épices au vu des étals colorés. Mais tôt ou tard on succombe au « Bonjour la Gazelle, tu sais ce que c’est ça ? » et on s’aperçoit alors qu’il y a plein de choses plus ou moins identifiées à côté des épices. Ça devient alors passionnant de s’arrêter boire un thé pour « casser la fatigue » et de découvrir un produit puis l’autre. D’autant plus que les marocains sont rarement avares d’explications et toujours prêts à discuter et échanger un peu.
extérieur
Notre première rencontre avec un herboriste s’est faite par l’intermédiaire d’un marchand de babouches qui, nous ayant entrainé dans les rues enchevêtrées du souk, nous laissa « juste pour l’œil » entre les mains de son frère, dans une herboristerie…

Voir l’article original 576 mots de plus

Catégories : Maroc | Poster un commentaire

Guides, vrais guides, faux guides

Vous cherchez un riad richement décoré ? des babouches climatisées ? un tajine savamment épicé ? un coin de désert au ciel étoilé ? Laissez-vous guider !

Du fond du chaudron aux étoiles

Étape 1. En ville

Lorsque l’on n’aime pas les voyages organisés, leurs horaires imposés et les blablas sans fin du guide il reste la solution sac à dos – guide du routard. Quelques fois pourtant les explications manquent et l’on sent que l’on passe à côté de quelque chose. Mais si vous partez au Maroc, rassurez-vous ce sentiment vous restera probablement inconnu !

pays de diversité le Maroc
Les guides, il y en a partout et pratiquement tout le temps : des vrais, des faux, des faux vrais, des vrais faux… à ne plus savoir où donner de la tête. Et parfois même vous deviendrez à votre tour guide entrainant à votre suite un marocain abasourdi de voir deux françaises explorer Casablanca en allant simplement où leur pieds les mènent.

Jemaa-el-Fna
Le lieu suprême pour trouver un guide est bien sur « La Place » Jemaa-el-Fna à Marrakech. Là le problème n’est pas de trouver un guide mais de leur échapper !…

Voir l’article original 626 mots de plus

Catégories : Maroc | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.