Articles tagués : mer

BioLit, un observatoire participatif de la biodiversité du littoral

Une observation marquante lors d’une balade sur le littoral ? Faites-en part à l’Observatoire BioLit (pour « BIOdiversité du LITtoral »).  BioLit, c’est un programme de sciences participatives porté par l’association Planète Mer et mené sous la responsabilité scientifique du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), en partenariat avec plusieurs structures d’éducation à l’environnement, de protection d’espaces naturels ou des collectivités territoriales. L’objectif est de faire appel aux observations du grand public pour constituer un observatoire national participatif du littoral afin de suivre l’état de santé écologique des 3 800 km de côtes françaises.

Le programme est subdivisé en différentes actions, chacune répondant à des enjeux spécifiques :

  • Action « A vos observations ! » pour valoriser la biodiversité du littoral en enrichissant l’Observatoire de données issues d’observations naturalistes.

Tortue luth et son repas observée au large de Batz-sur-mer (44) – Action « A vos observations ! », avril 2014 (détails de l’observation : http://www.biolit.fr/node/165)

  • Actions « Saisons de la Mer », « Nouveaux arrivants », « Végétation du littoral » et « Attention, menace ? » pour créer un réseau d’alerte et de surveillance du littoral, concernant respectivement : la laisse de mer (variable selon les saisons), les espèces marines et littorales introduites et potentiellement invasives, les espèces végétales d’intérêt (espèces patrimoniales ou indicatrices de la qualité du milieu) et enfin la pollution ou les éléments d’artificialisation.
  • Action « Algues brunes et bigorneaux » pour répondre à des interrogations scientifiques, en l’occurence la répartition des bigorneaux sur les différentes espèces d’algues brunes.

Qui peut participer au programme BioLit ? Tout le monde ! Du néophyte au naturaliste confirmé, le programme est conçu selon 3 niveaux d’approfondissement pour que tous puissent mettre la main à la pâte. Un programme BioLit « Junior » est par ailleurs en conception.

Le territoire concerné ? L’ensemble du littoral de France métropolitaine : Méditerranée, Atlantique, Manche et Mer du Nord, l’action étant assurée par des relais locaux et des coordinateurs régionaux.

 

Pour plus de renseignements : www.biolit.fr

– sur les différentes actions : www.biolit.fr/liste-actions ;

– sur les relais locaux et les coordinateurs régionaux : www.biolit.fr/carte-des-relais

 

Catégories : Ici et partout ailleurs | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Des oiseaux et des tempêtes

Petra, Ruth, Ulla, Christine… Non, ce ne sont pas les personnages d’une nouvelle série télé, mais les tempêtes qui se sont succédé cet hiver. Bien que leur intensité n’ait rien eu d’extraordinaire, il est vrai qu’elles ont été particulièrement fréquentes ces derniers mois et elles ont affecté les populations d’oiseaux marins. La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) a en effet dénombré plus de 38 000 oiseaux échoués sur la côte atlantique de la Grande-Bretagne à l’Espagne, principalement des alcidés (macareux, guillemots, pingouins).

macareu moine échouéLa mer agîtée, rendant plus difficiles les conditions de vie au large, n’est cependant pas la seule en cause puisque puisque 15% des oiseaux échoués ont été retrouvés mazoutés. Sinistres réminiscences face à ces vilaines boulettes noires. L’origine de cette pollution n’a pas encore été identifiée bien qu’il semble qu’il ne s’agisse pas de restes des naufrages des dernières années. La LPO a porté plainte contre X pour pollution.

Avec le retour de conditions météo favorables, les centres de soins ont commencé ces derniers jours à relacher les oiseaux rescapés. De même pour les phoques recueillis par le centre Océanopolis de Brest.

Que faire si vous trouvez un oiseau échoué sur une plage ? Contactez le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage le plus proche de chez vous (coordonnées sur le  site de l’Union Française des Centres de Sauvegarde).  S’il est mort, ne cherchez pas à le ramasser et utilisez au minimum des gants en cas de manipulation, l’animal pouvant être porteur de pathogènes. S’il est encore vivant, faites attention, un coup de bec de fou de bassan peut faire des dégats. Ne le transportez pas sans avoir prévenu le centre de sauvegarde, le transport des espèces protégées étant soumis à réglementation. Vous trouverez plus de détails sur la page de la LPO.

Pour suivre l’actualité des échouages d’oiseaux marins : la page dédiée de la LPO

Guide d’identification des alcidés édité par la LPO

Et pour le plaisir des yeux, les images de la tempête Petra saisies par le photographe Philip Plisson

Texte : Julie Bousquet

Catégories : France, Ici et partout ailleurs | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

La pointe du Castelli

Renaud---Julien-a-Piriac--dec-2009--9----Copie

Renaud---Julien-a-Piriac--dec-2009--10--bis

Renaud---Julien-a-Piriac--dec-2009--19-

Catégories : Bretagne, France | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Traverser l’Adriatique

17 heures. Le ferry quitte le quai. Nous traversons Venise à bord de ce bateau plus haut que les immeubles. Impressionnante démesure. De l’eau et des embarcations partout, circulant en tous sens sous le chaud soleil italien. Je m’allonge à l’ombre sur le pont… et m’endors immancablement. Je pense aux deux soeurs qui doivent être arrivées chez elles, et se régaler du festin commandé à leur mère. Petite pincée au coeur quand je m’aperçois que je capte le réseau croate. Une fois le soleil couché, je ne tarde pas à me glisser dans mon duvet et à m’endormir, la tête dans les étoiles.

Quoi de mieux qu’être réveillée par les premiers rayons du soleil, au beau milieu de l’Adriatique ? Journée passée à buller sur le pont : on fait pire moyen de transport ! Début d’après-midi, premiers bouts de terre depuis hier : deux îles, que j’imagine appartenir à l’Albanie. Nous arrivons à Igoumenitsa en fin de journée, le soleil dans le sillage. Corfou, seconde escale. Le ciel se teinte de magnifiques couleurs. Il fait nuit quand nous repartons, je m’installe comme hier pour quelques précieuses heures de sommeil.

4 heures, me voici en Grèce ! Les premières lueurs du jour pointent à l’horizon. Je commence à chercher la gare routière, mais sans personne dans les rues pour me l’indiquer c’est peine perdue. J’attendrai deux heures supplémentaires dans le hall de la gare maritime, de quoi laisser à la ville le temps de se réveiller. Mon voisin m’indique la direction à suivre : « Go, go, go and left ». Pas tout près, visiblement ! Je galère un peu pour trouver la fameuse gare routière, dont la devanture de la boutique ressemble à celle d’une agence touristique comme toutes les autres de la rue principale de Patras.

Catégories : Croatie, Grèce, Italie | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

La Tramuntana par la mer

Seconde sortie en bateau, cette fois vers la partie nord de l’île, nommée Tramuntana en référence au vent qui y souffle. Au loin, on peut apercevoir Rijeka. Étrange sensation que d’être sur cette île si peu habitée, aux allures de paradis au bout du monde, tout en étant si proche d’une des principales villes de Croatie. Grottes multicolores dans lesquelles nous entrons tout juste avec le zodiac, trésors de géologie témoignant de la formation du massif. Sur le retour, nous faisons un crochet par ce qui serait un site roman, d’après David et Maggie, deux archéologues écossais venus passer une semaine à Beli. Les environs me parlent davantage que les vieilles pierres : mare et clairière, daims et grenouilles.

DSCF4070.jpg

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Sortie en mer

La météo change vite sur l’île, le soleil chasse l’orage du matin et l’été revient rapidement. Franz nous emmène pour une belle virée en bateau. Nous longeons la colonie de vautours. Perchés dans la falaise, camouflés par la végétation et la roche dont ils partagent la couleur, ils ne sont pas faciles à détecter. Un circaète tournoie dans le ciel à hauteur de Sv. Petar : probablement l’un des deux observés lundi avec Christian. Bonheur d’être sur l’eau, au soleil, sur cette calme Adriatique, les yeux tournés vers le ciel. Paradis. Nous nous arrêtons sur une petite plage au sud de la colonie. Sieste et baignade. Le soleil décline, les ombres s’allongent sur la crique. Retour au port. Lumière dorée de fin de journée, dont je profite encore en rentrant à pied.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Retour [photographique] en Bretagne

Je l’ai ! Mon bel appareil photo, en un seul morceau et en état de marche ! Je suis vraiment happy. Il est arrivé ce matin avec un facteur qui en sonnant à la porte m’a évité une jolie panne d’oreiller.

En attendant les premiers clichés de l’hiver québécois, j’ai retrouvé sur la carte mémoire quelques images d’une balade le long de la côte quimiacaise… datant de juillet dernier. Petit retour sous le soleil, le vent et les embruns bretons.

Catégories : Bretagne, France | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Babouche ou le passage du Nord-Ouest

Découverte du matin en écoutant France Inter : décidément, les fous de ce monde sont plus nombreux qu’il n’y paraît. Et ils ont raison.

Voyage, découverte, aventure.

Babouche, c’est un catamaran qui partira de Vancouver en mai 2007, à l’assaut de la voie du Nord-Ouest, ouverte par Amundsen il y a maintenant un siècle.

L’objectif de Sébastien Roubinet, marin émérite, est de rallier le Pacifique à l’Atlantique en passant par le nord du Canada, et ce sans moteur, exclusivement à la voile. Le bateau est donc conçu pour naviguer sur mer, mais aussi sur glace !

 

Babouche sur mer… et sur glace

Catégories : Ici et partout ailleurs | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.