Croatie

Traverser l’Adriatique

17 heures. Le ferry quitte le quai. Nous traversons Venise à bord de ce bateau plus haut que les immeubles. Impressionnante démesure. De l’eau et des embarcations partout, circulant en tous sens sous le chaud soleil italien. Je m’allonge à l’ombre sur le pont… et m’endors immancablement. Je pense aux deux soeurs qui doivent être arrivées chez elles, et se régaler du festin commandé à leur mère. Petite pincée au coeur quand je m’aperçois que je capte le réseau croate. Une fois le soleil couché, je ne tarde pas à me glisser dans mon duvet et à m’endormir, la tête dans les étoiles.

Quoi de mieux qu’être réveillée par les premiers rayons du soleil, au beau milieu de l’Adriatique ? Journée passée à buller sur le pont : on fait pire moyen de transport ! Début d’après-midi, premiers bouts de terre depuis hier : deux îles, que j’imagine appartenir à l’Albanie. Nous arrivons à Igoumenitsa en fin de journée, le soleil dans le sillage. Corfou, seconde escale. Le ciel se teinte de magnifiques couleurs. Il fait nuit quand nous repartons, je m’installe comme hier pour quelques précieuses heures de sommeil.

4 heures, me voici en Grèce ! Les premières lueurs du jour pointent à l’horizon. Je commence à chercher la gare routière, mais sans personne dans les rues pour me l’indiquer c’est peine perdue. J’attendrai deux heures supplémentaires dans le hall de la gare maritime, de quoi laisser à la ville le temps de se réveiller. Mon voisin m’indique la direction à suivre : « Go, go, go and left ». Pas tout près, visiblement ! Je galère un peu pour trouver la fameuse gare routière, dont la devanture de la boutique ressemble à celle d’une agence touristique comme toutes les autres de la rue principale de Patras.

Publicités
Catégories : Croatie, Grèce, Italie | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Do viđenja Hrvatska

Jour du départ. Déjà. Je n’ai véritablement pas vu passer le mois à Beli. Nous sommes cinq à quitter le centre ce matin ; Quentin nous emmène à Cres. Nous avons juste le temps de partager un café en terrasse avec notre cuisto préféré avant qu’il ne reparte à ses occupations. Traversée pour Rijeka ; nous disons au revoir à Jessica, que je n’hésiterai pas à contacter le jour où je serai de passage à Londres… ou à Cape Town ! Nous nous retrouvons donc entre frenchies, Julie, Christelle et moi, à partager un resto croate et une énorme glace en terrasse avant de nous séparer. Discutons de cette belle expérience qui s’achève, des rencontres qu’elle nous a offertes. Bizarre d’être soudain au milieu de tout ce monde, dans tout ce bruit, étouffées par tous ces bâtiments. Quitter les deux sœurs ; émouvant.

À la gare routière, une petite mamie s’empresse de m’indiquer le bon quai, et m’ordonne presque de poser mon sac, avant de faire le coup à un routard australien. Do viđenja Hrvatska ! J’appréhendais un peu de reprendre la route. Difficulté à quitter Beli ? Envie de me poser ? Crainte de l’inconnu inhérent à tout voyage ? Une fois partie, je retrouve l’énergie qui me fait avancer. Le plus dur est bel et bien d’enfiler son sac à dos et de faire le premier pas. Le reste suit. Frontière slovène. Frontière italienne. Trieste. Je retrouve l’Australien à la sortie du bus, nous ferons la suite du voyage ensemble. Deux heures de train jusqu’à Venise.

DSCF3899bis.jpg

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Merag

Dernier jour de boulot, dernier jour d’observation avec Christian. Il m’aura beaucoup apporté, cet ornitho passionné. Ce matin nous allons dans les environs de Merag. Mais avant d’arriver à destination, nous devons nous débarrasser d’un charmant « cadeau » : les restes d’un sanglier que nous jetons aux vautours peu avant Little Point. L’observation n’est pas très fructueuse ce matin. Trop chaud, peut-être. Quelques vautours, et la buse de la vallée du 45ème Parallèle. Nous ramassons quelques serpents sur la route du retour, à des fins d’identification. En quatre jours, j’aurai tour à tour senti le cadavre de mouton, poisson, sanglier et serpent… Heureusement que les vautours n’ont pas d’odorat, ils me prendraient pour leur repas !

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Retours à Kruna

Cela faisait un moment que j’avais envie de retourner à Kruna. J’y passe une excellente matinée en compagnie de Jessica. Les trois occupants du nids sont là, un des adultes nous offre même le spectacle de son envol. Un quatrième vautour passe au-dessus de la falaise. Jessica s’extasie devant chaque mouvement des vautours : délice de bosser dans ces conditions ! Bref échange avec une mère et son fils intrigués par notre attirail, et à qui nous proposons de regarder à la longue-vue. Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons pour une baignade appréciée qui nous permettra de remonter la côte jusqu’au centre sans crever de chaud.

 

Retour à Kruna ce matin, avec Adam et Shannon, Australiens qui enseignent l’anglais en Pologne. Elle a vécu plusieurs mois en France, du coup les discussions ont une drôle d’allure, passant d’une langue à l’autre. Nos trois vautours sont toujours là, mais avec cette chaleur et l’absence de vent ils ne sont pas très actifs. Foutue côte ! Le retour sous le cagnard est assez mortel.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

45ème Parallèle, épisode 2

Matinée au ralenti. Hier, veille du départ de plusieurs volontaires avec qui le courant passait bien (Ray, David, Maggie), et match de la Croatie où le foot est sport national… Il va faire chaud aujourd’hui encore. L’été est bel et bien arrivé ; les cigales se font entendre, bruyantes et incessantes.

En début d’après-midi, nous partons avec Christian vers la vallée du 45ème Parallèle. La première étape consiste à faire de la place dans le coin de la vallée où un mouton doit être balancé un peu plus tard. Christian ne peut pas escalader aujourd’hui ; Julie, joker cabri. Jessica se propose pour m’aider. Il nous faut nettoyer l’endroit, selon les indications de Christian, installé à son poste d’observation : « le plastique vert, à droite ! », « cette branche devant vous ! »… Branche prise dans la terre, une vieille carcasse en travers : charmantissime ! Ah c’est aussi ça, de vouloir bosser avec les vautours ! Je ris.

Après ces acrobaties, Christian me laisse au pied d’une colline dont je gagne le sommet après une demi-heure de marche. Là-haut, je suis sur le toit du monde… ou presque. Pas un humain, pas une construction en vue hormis ces kilomètres de murs de pierres sèches. Je profite d’une vue à 360°. Mer à gauche, mer à droite. Montagnes devant et derrière. Peu d’oiseaux malheureusement ; trop de touristes sur la route, les vautours ne se sont pas approchés du mouton dans la vallée. Je rentre heureuse de ces quatre heures passées sur mon caillou. Reconnaissante aussi, que Christian me laisse vaquer seule, avec quelques consignes à suivre sur ce que je dois observer.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

La Tramuntana par la mer

Seconde sortie en bateau, cette fois vers la partie nord de l’île, nommée Tramuntana en référence au vent qui y souffle. Au loin, on peut apercevoir Rijeka. Étrange sensation que d’être sur cette île si peu habitée, aux allures de paradis au bout du monde, tout en étant si proche d’une des principales villes de Croatie. Grottes multicolores dans lesquelles nous entrons tout juste avec le zodiac, trésors de géologie témoignant de la formation du massif. Sur le retour, nous faisons un crochet par ce qui serait un site roman, d’après David et Maggie, deux archéologues écossais venus passer une semaine à Beli. Les environs me parlent davantage que les vieilles pierres : mare et clairière, daims et grenouilles.

DSCF4070.jpg

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Vallée du 45ème Parallèle

19 juin : l’été arrive pour de bon, et se fait sentir. Ce matin, nous allons cuire. Nous allons travailler à la construction d’une hutte, dans la vallée du 45ème Parallèle. Cette hutte discrète devrait permettre d’observer les vautours de plus près. La vallée est profonde et large, et débouche sur une jolie crique à l’eau émeraude… une bonne centaine de mètres plus bas. Matinée passée à crapahuter sur la falaise à pic, entre débroussaillage et transport des seaux de ciment. La bonne ambiance rend jovial ce travail physique en plein soleil. Divergence de caractère avec une volontaire ; le regard approbateur de Marin me calmera. Retour comique : à six dans la Lada !

45ème parallèle Nord… la latitude de Bordeaux… ou Montréal !

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Sortie en mer

La météo change vite sur l’île, le soleil chasse l’orage du matin et l’été revient rapidement. Franz nous emmène pour une belle virée en bateau. Nous longeons la colonie de vautours. Perchés dans la falaise, camouflés par la végétation et la roche dont ils partagent la couleur, ils ne sont pas faciles à détecter. Un circaète tournoie dans le ciel à hauteur de Sv. Petar : probablement l’un des deux observés lundi avec Christian. Bonheur d’être sur l’eau, au soleil, sur cette calme Adriatique, les yeux tournés vers le ciel. Paradis. Nous nous arrêtons sur une petite plage au sud de la colonie. Sieste et baignade. Le soleil décline, les ombres s’allongent sur la crique. Retour au port. Lumière dorée de fin de journée, dont je profite encore en rentrant à pied.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Svan Petar

À l’entrée du village de Svan Petar se dresse un chêne presque millénaire, au tronc creux si énorme qu’on peut tenir à cinq à l’intérieur (vérifié !). Il ne lui reste plus qu’une grosse branche, l’autre a été arrachée par la foudre et repose à côté. Dangereusement déséquilibré, ce monument vivant protégé par l’Unesco menace de perdre son dernier bras à la prochaine tempête.

Nous nous postons après les quelques habitations. Vautours, couple de buses, épervier, et même couple de circaètes : gâtés ! Le tout dans un décor d’une grande beauté, cette fois encore. La dernière heure, Christian descend la falaise d’un côté (le fou !), Ray et Julie vont de l’autre bord (moins abrupt) ; je reste en haut à observer les oiseaux qu’ils pourraient faire décoller à leur passage. Que j’aime ces journées sur le terrain ! Et le travail avec Christian, si avide de partager sa passion… je capte tout ce que je peux, m’efforce de ne pas en perdre une plume.

DSCF3978.jpg

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Cres

Après-midi à Cres. Sieste sur la plage. Été. Balade dans les ruelles sinueuses de la ville avec Maja. Dédale de passages, escaliers, rues pavées. Façades parfois colorées, souvent fleuries. Un chat à la fenêtre. Coup de coeur pour le quartier.

Glace en terrasse (on y revient !). Comme un goût de vacances. Le port de Cres s’avance jusque dans la ville, au pied de vieilles bâtisses multicolores. Début de soirée, nous retrouvons le groupe au minibus, et faisons la connaissance de deux nouvelles volontaires, Julie et Christelle. Assise à côté de cette dernière sur la route du retour, je profite de son oeil neuf pour m’extasier une fois de plus devant la beauté des paysages. Extase partagée.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.