Articles tagués : Andes

Retour sur le 4ème Festival « Partir Autrement »

L’association Aventure au Bout du Monde (ABM) organisait ce weekend le quatrième Festival « Partir Autrement ». 
Un festival riche en conférences, projections, échanges… qui nous ont emmenés vers d’autres façons de voyager, d’autres destinations… Vers des voyages qui prennent le temps, dans le respect des hôtes et de leur environnement culturel et naturel. A visée tantôt personnelle, tantôt plus médiatique et pédagogique. Seul bémol : la (trop) faible présence de l’Afrique… même des voyages « autrement » elle est encore trop absente. 

Voici quelques coups de coeur (nombreux !) que je retiens de ce weekend dont je ressors un peu déboussolée, la tête dans les nuages – ou plutôt en partance incontrôllée pour des contrées nomades. Avec l’envie une fois de plus ravivée de boucler mon sac, parce que le plus dur est toujours de faire le premier pas.

Avenir Climat
Norvège, Togo, Roumanie… De l’Europe à l’Afrique de l’Ouest, Benoît Kubiak est parti à la recherche de témoignages des risques liés aux changements climatiques et d’alternatives mises en oeuvre pour faire face à la sur-consommation énergétique et matérielle. Il en revient avec une série de reportages à portée pédagogique, qu’il présente dans des collectivités locales ayant entamé une démarche d’Agenda 21.

Cavalier des steppes
Un voyage parmi ceux qui m’inspirent le plus. Et pour cause : Nicolas Ducret a traversé l’Asie Centrale à cheval, du nord du 311x500_chargement_9782913955844Kazakhstan jusqu’à Kaboul. Un diaporama agrémenté de son récit oral nous emmène par-delà les steppes dans ces pays de peuples cavaliers. 
Son livre Cavalier des steppes à peine entamé, je me régale déjà et je sens que mon sommeil risque d’en pâtir quelques peu dans les jours qui viennent !

Un autre voyage à cheval au long cours, pour lequel je n’ai malheureusement pas pu assister à la projection : la Patagonie à cheval par Fanny Hubinet.

Itinéraires bis
Anne-Gaëlle Perrot et Cédric Duval ont voyagé pendant six mois en Amérique latine et en Asie du Sud-Est à la rencontre d’initiatives de tourisme durable, communautaire, écologique… 

Traversée de l’Himalaya
Après Alexandre Poussin et Sylvain Tesson, une autre traversée de l’Himalaya à pied, si ce n’est en intégralité du moins en grande partie (3 000 km). Celle de deux françaises parties à la rencontre des femmes de l’Himalaya, de la Kirghizie au Népal, en passant par la Chine, le Pakistan et l’Inde. 

America, la légende de l’Ouest
Remonter le Missouri puis traverser les Rocheuses pour rejoindre le Pacifique, telle était la mission de Lewis et Clark en 1804, après que Napoléon ait vendu la Louisiane aux Anglais. Deux siècles plus tard, Laurent Granier, Megan Son et Philippe Lansac remontent à leur tour le Missouri sur les traces de cette expédition fondatrice des Etats-Unis. Ils nous relatent leur aventure au travers d’un film de qualité et gorgé d’humour.

Voyager mieux avec moins
Pari de potes de lycée : partir. Pari tenu ! Partir avec trois fois rien, si ce n’est beaucoup d’énergie, de l’optimisme et la bonne étoile du voyageur. Partir à l’arrache, en stop, vers l’Afrique. Se retrouver à embarquer sur un bateau à Gibraltar… direction les Antilles ! Et continuer, de coup de tête en inspiration du moment, à travers les Caraïbes, l’Amérique centrale et l’Amérique du Nord. 
Un récit vivant, dynamique, drôle, présenté avec une réelle qualité narrative et agrémenté de photos et de vidéos. Sans compter l’accompagnement à la guitare. De Ice Free, rasta-man des Grenadines, à « l’avion-stop » sur le tarmac de l’ouest américain : nous partons avec eux, Nans et Guillaume.

Pour la petite histoire, je suis d’ailleurs tellement partie, suite à cette journée sous le signe du voyage qu’il m’aura fallu deux erreurs d’orientation dans le métro avant d’arriver à l’appart !

Des crêtes ardennaises à la cordillère des Andes
Dernier récit filmé – coup de coeur pour le weekend, celui de Fabien Ledecq et Marie Blerot qui ont traversé les Andes à vélo du nord-ouest argentin à Quito. Avec une préparation minimaliste.
J’ai particulièrement apprécié d’y retrouver quelques images des hautes vallées d’Equateur, l’Azuay sous le brouillard… Pensées à eux qui ont sillonné à vélo la route qui mène de Cuenca à Quito, route qui, pour l’avoir partiellement parcourue en bus, est TRES loin d’être adaptée pour des cyclistes !

Sur ce, j’aurais envie de reprendre la conclusion/interrogation de Nans et Guillaume :

Pourquoi ne pas partir maintenant ?

affiche partir autrement

Catégories : Ici et partout ailleurs | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Baños

Baños, petite ville des Andes sur leur versant oriental, au pied du volcan Tungurahua qui nous envoyait ses cendres jusqu’à Guayaquil il y a quelques semaines. Ville touristique entre ses thermes et les départs des nombreuses activités de pleine nature. Montagne escarpée et verdoyante aux influences tropicales. La selva n’est pas loin.

DSCF9274

DSCF9312-bis

 

Je ne résiste pas à l’appel d’une virée à cheval, à la découverte de ce bout de montagne andine et des petits chevaux locaux à l’allure si particulière, le paso.

DSCF9294

  DSCF9281 DSCF9286  

DSCF9280

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Quito

DSCF9238Installée sur un plateau à 2 850 mètres d’altitude, Quito est la deuxième capitale la plus haute du monde, et ses rues abruptes savent le rappeler aux poumons peu aguerris. Côté météo, le soleil se voudrait tropical mais le passage d’un nuage a tôt fait de nous ramener à la réalité : à cette altitude, même sous l’Equateur, ça caille ! La vieille ville témoigne de son passé colonial avec son architecture typique qui lui donne un charme presque désuet.


DSCF9258

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

La caldeira de Pululahua

DSCF9221A une vingtaine de kilomètres au nord de Quito se situe le volcan Pululahua dont le sommet culmine à 3 356 m. Parmi les volcans équatoriens, celui-ci doit sa renommée à sa vaste caldeira : ses 12 km de diamètre en font le plus grand cratère volcanique d’Amérique du Sud. Autre particularité, la « vallée » ainsi formée est l’un rares cratères habités dans le monde et probablement le seul à être cultivé.

A l’instar de la Sierra équatorienne, la caldeira du Pululahua et les sommets qui la surplombent abritent une riche biodiversité, ce qui a valu la création dès 1966 du parc national de Pululahua, premier parc national d’Equateur, devenu en 1978 une réserve géobotanique .

DSCF9213

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Otavalo

A 2 500 mètres d’altitude, Otavalo est une petite ville colorée connue surtout pour son marché, vendu dans beaucoup de guides comme « le plus typique » d’Equateur. Je ne sais pas ce qu’on entend par « typique », d’autant qu’une bonne part du marché est constituée d’artisanat destiné aux touristes, mais toujours est-il qu’il fait plutôt bon y flâner. Au passage, je remercie mes accolytes camerounais et l’expérience béninoise de l’an passé : je suis parée pour les négociations, ce qui n’est pas sans surprendre mes interlocuteurs !

DSCF9161 DSCF9162-bis DSCF9163-bis DSCF9167-bis

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Des Andes à l’Amazonie

De Cuenca à Mendez, porte d’entrée de l’Oriente à cet endroit de l’Equateur, c’est environ 5 heures de route. Route qui devient piste de terre et de boue dès Gualaceo et jusqu’à Limon, soit plus de la moitié du trajet. Sortie des Andes, majestueuses. Grandes montagnes arrondies aux larges vallées verdoyantes. Puis les reliefs se resserrent. Piste à flanc de falaise. Loin, très loin en contrebas, presque à la verticale, une rivière. Je m’endors. Lorsque je me réveille, la piste serpente toujours mais cette fois en traversant la forêt tropicale. Hautes montagnes aux sommets dentelés, couvertes d’une forêt dense ponctuée de cascades. Parmi les paysages les plus grandioses et les plus puissants qu’il m’ait été donné de voir. Sauvage. La nuit tombe ; les reliefs s’adoucissent.

Mendez. Petite bourgarde organisée autour d’une place centrale typiquement équatorienne. Jugo de mango au bistrot. Après un petit tour, j’attend le bus pour Macas, grignotant les biscuits achetés à la pâtisserie de Cuenca ce matin, relevant la tête entre deux sommes. Les heures passent, la nuit tombe, les rideaux des commerces se baissent. Les derniers badauds disparaissent. La ville s’endort. De temps à autres, un bus. Mais j’attend encore un peu, je ne voudrais pas arriver trop tôt dans la nuit à Macas. Je m’endors, la tête contre mon sac à dos. Un chauffeur de bus me réveille gentillement ; il va vers Cuenca. Le prochain sera le bon… je poursuis ma nuit en direction de Macas.

DSCF9002C’est encore le chauffeur qui me réveille : « Niña, terminal ! » Des gens aimables : on avait presque oublié, depuis Guayaquil. Aucune idée de l’heure, 4 heures peut-être. Fin de nuit calée contre mon sac dans le terminal de Macas. Le jour se lève, j’attrape un taxi qui me dépose à l’auberge, où je passe une bonne partie de la matinée à récupérer de cette nuit en pointillés. Après-midi à arpenter le centre de Macas en long, en large et en travers, à la recherche des informations nécessaires à mon stage.

DSCF8999-bis

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Cuenca, prise 3

DSCF8979Nouvelle matinée à Cuenca, sous un chaud soleil qui se fait apprécier. Toujours cette ville calme, propre, avec peu de circulation et un centre à taille humaine… appréciable après le tumulte guayaquileño.

DSCF8991-bis

DSCF8982

rue du centre historique de Cuenca

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Les ruines Inca d’Ingapirca

Vendredi 13 août. J’ai repris la route pour une dizaine de jours entre Andes et Amazonie. En commençant par un weekend en charmante compagnie ; mêlons l’utile et l’agréable !

Après une nouvelle nuit à Cuenca, nous mettons le cap sur Ingapirca, le plus important site Inca d’Equateur. Motivation pour sortir du lit : il fait froid, vraiment froid, et humide… le tout sous l’Equateur, si, si !

Ingapirca : des ruines vieilles de près de mille ans… De sacrés architectes, ces Incas, qui plus est dans un pays aussi sismique ; l’évènement de la semaine dernière nous l’a rappelé. Imposant complexe archéologique juché dans ce décor de Sierra verdoyante aux formes arrondies. « Collines » de plus de 3 200 mètres d’altitude. Crachin andin. Cette journée dans le froid humide des Andes ferait rêver à un bon bain chaud… Mais belle virée.

DSCF8949 DSCF8951 DSCF8953

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Tierra sísmica

Après l’éruption volcanique, les séismes. Ou comment se remettre en mémoire quelques cours de géologie… et se rappeler que notre planète est vivante. Réveil pour le moins… secouant ce matin. Il y a un peu plus de deux semaines un premier séisme a eu lieu au large des côtes équatoriennes, dont nous avons nettement senti les répercussions à Guayaquil. Depuis, nous percevons régulièrement des secousses (répliques ?), souvent légères – parfois même imperceptibles si nous n’y prêtons pas attention. Mais ce matin, la terre a vraiment tremblé. Nouveau séisme dans le centre du pays, 6,9 sur l’échelle de Richter tout de même ! Pour vous faire une petite idée, imaginez la façon dont peu trembler une vieille machine à laver… mis à l’échelle d’un pays, ou plus simplement, à l’échelle de votre maison. Vraiment impressionnant ! Heureusement, l’épicentre est situé dans une région peu peuplée et il n’y a apparemment pas eu de dégâts matériels ni humains.

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Cuenca

Je n’avais pas pris le temps de la visiter en avril. C’est désormais chose faite. Celle qui dispute à Quito le titre de plus belle ville d’Équateur est effectivement magnifique. Plein centre ville de la troisième agglomération du pays (plus de 600 000 habitants), et pourtant on se croirait dans un grand village. Rues pavées, maisons colorées, circulation relativement faible. Le tout sous un beau soleil qui se fait fortement apprécier, car les nuages ont malheureusement tendance à s’accrocher aux sommets alentours.

DSCF8541

Catedral Vieja

DSCF8550

Détail de la Catedral Nueva

DSCF8548

Parque Calderón

copia-de-DSCF8561

Artisans sur le Puente Roto

Copia-de-DSCF8572

Site inca de Pumapango

Copia-de-DSCF8575Le Museo del Banco Central comporte une section ethnographie particulièrement bien conçue : scènes de la vie quotidienne de différentes ethnies de la Costa, de la Sierra et de l’Oriente. Vivant et coloré. Ce musée est construit sur le site inca de Pumapungo, deuxième d’Équateur en importance, dont l’essentiel des ruines a été conservé.

Copia-de-DSCF8565

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.