Articles tagués : Shuar

Puyo

DSCF9100Paisible bourgade de l’Amazonie équatorienne, Puyo constitue le point de départ d’un bon nombre de virées en forêt. Manquant de temps pour m’en offrir une seconde après la belle incursion avec Alexandra à Macas, je me contenterai de la visite des jardins botanique Las Orquideas et ethnobotanique Omaere (« la nature de la forêt » en langue waorani). Le premier ressemble moins à un jardin botanique qu’à un morceau de forêt équatoriale, et c’est tant mieux. Le second retiendra encore davantage mon attention puisqu’il ouvre la porte non seulement sur les plantes de la forêt mais aussi sur les peuples Shuar (connu chez nous sous le nom de Jivaro) et Waorani. J’y passe une agréable visite en compagnie d’un guide dynamique, porteur d’intéressants projets d’écotourisme intégrés au développement de sa communauté.

  DSCF9145 DSCF9123

DSCF9132 DSCF9124

DSCF9108-bis

Mon rapide passage dans l’Oriente m’aura laissé une forte impression, et surtout la sensation qu’il aura été trop bref. C’est ici, loin du tumulte de la Costa, que j’ai eu le meilleur ressenti dans mes échanges avec les habitants, que je me suis sentie le plus à l’aise. Relations plus apaisées, moins méfiantes, plus spontanées. Ajoutons à cela cette nature verdoyante et colorée qui explose littéralement, et enfin la richesse des cultures des ethnies de la selva, l’envie de rester un peu plus longtemps est bel et bien là. D’ailleurs, le jardin ethnobotanique Omaere accueille régulièrement des volontaires…

Pour plus d’infos sur le jardin Omaere : voir leur blog www.omaere.wordpress.com

DSCF9150

Le long du Rio Puyo, levons la tête. Les arbres sont habités par des aras bavards et colorés.

 

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

De Pangui à Zamora, l’Oriente

DSCF8021---Copie

Heliconia

Début de matinée dans la communauté Shuar de Pashkius. Petit village de bois en lisière de forêt amazonienne. Les quelques personnes qui nous accueillent sont bien sympathiques. Ici la municipalité tente insuffler un projet d’écotourisme communautaire afin de valoriser la culture shuar. Je suis là pour voir ce qu’il est possible de faire et si mon entreprise peut s’intégrer au projet. On nous souhaite la bienvenue en nous proposant la chicha de yuca, boisson fermentée au manioc préparée par les femmes. Servie dans une calebasse, cela me rappelle le tchouk béninois. Je pourrais me sentir bien ici, hormis peut-être les repas d’insectes !

DSCF7999---Copie

Village Shuar de Pashkius

Retour à Pangui en longeant le rio Nabegablé. Jungle : enfin la forêt amazonienne telle qu’on se l’imagine depuis Mowgli. Rio chargé de sédiments, pressé de se jeter dans le Zamora un peu plus loin.

DSCF8017---Copie

Rio Nabegablé

San Francisco. Un ami de Mario veut nous présenter son projet d’écotourisme chez lui, à la casa Nueva Esperanza. Un joli nom pour un bel endroit, mais je ne suis pas convaincue. Le bassin de « pêche sportive » est si densément peuplé qu’il suffirait d’y plonger une casserole pour en retirer le repas du soir… Tisane de coca : puissant coupe-faim ! DSCF8041---Copie

Catégories : Equateur | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.