Articles tagués : rapaces

45ème Parallèle, épisode 2

Matinée au ralenti. Hier, veille du départ de plusieurs volontaires avec qui le courant passait bien (Ray, David, Maggie), et match de la Croatie où le foot est sport national… Il va faire chaud aujourd’hui encore. L’été est bel et bien arrivé ; les cigales se font entendre, bruyantes et incessantes.

En début d’après-midi, nous partons avec Christian vers la vallée du 45ème Parallèle. La première étape consiste à faire de la place dans le coin de la vallée où un mouton doit être balancé un peu plus tard. Christian ne peut pas escalader aujourd’hui ; Julie, joker cabri. Jessica se propose pour m’aider. Il nous faut nettoyer l’endroit, selon les indications de Christian, installé à son poste d’observation : « le plastique vert, à droite ! », « cette branche devant vous ! »… Branche prise dans la terre, une vieille carcasse en travers : charmantissime ! Ah c’est aussi ça, de vouloir bosser avec les vautours ! Je ris.

Après ces acrobaties, Christian me laisse au pied d’une colline dont je gagne le sommet après une demi-heure de marche. Là-haut, je suis sur le toit du monde… ou presque. Pas un humain, pas une construction en vue hormis ces kilomètres de murs de pierres sèches. Je profite d’une vue à 360°. Mer à gauche, mer à droite. Montagnes devant et derrière. Peu d’oiseaux malheureusement ; trop de touristes sur la route, les vautours ne se sont pas approchés du mouton dans la vallée. Je rentre heureuse de ces quatre heures passées sur mon caillou. Reconnaissante aussi, que Christian me laisse vaquer seule, avec quelques consignes à suivre sur ce que je dois observer.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

Sortie en mer

La météo change vite sur l’île, le soleil chasse l’orage du matin et l’été revient rapidement. Franz nous emmène pour une belle virée en bateau. Nous longeons la colonie de vautours. Perchés dans la falaise, camouflés par la végétation et la roche dont ils partagent la couleur, ils ne sont pas faciles à détecter. Un circaète tournoie dans le ciel à hauteur de Sv. Petar : probablement l’un des deux observés lundi avec Christian. Bonheur d’être sur l’eau, au soleil, sur cette calme Adriatique, les yeux tournés vers le ciel. Paradis. Nous nous arrêtons sur une petite plage au sud de la colonie. Sieste et baignade. Le soleil décline, les ombres s’allongent sur la crique. Retour au port. Lumière dorée de fin de journée, dont je profite encore en rentrant à pied.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Svan Petar

À l’entrée du village de Svan Petar se dresse un chêne presque millénaire, au tronc creux si énorme qu’on peut tenir à cinq à l’intérieur (vérifié !). Il ne lui reste plus qu’une grosse branche, l’autre a été arrachée par la foudre et repose à côté. Dangereusement déséquilibré, ce monument vivant protégé par l’Unesco menace de perdre son dernier bras à la prochaine tempête.

Nous nous postons après les quelques habitations. Vautours, couple de buses, épervier, et même couple de circaètes : gâtés ! Le tout dans un décor d’une grande beauté, cette fois encore. La dernière heure, Christian descend la falaise d’un côté (le fou !), Ray et Julie vont de l’autre bord (moins abrupt) ; je reste en haut à observer les oiseaux qu’ils pourraient faire décoller à leur passage. Que j’aime ces journées sur le terrain ! Et le travail avec Christian, si avide de partager sa passion… je capte tout ce que je peux, m’efforce de ne pas en perdre une plume.

DSCF3978.jpg

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Plavnik

Fou rire au petit déjeuner. La journée commence en beauté ! Christian me dépose sur la terrasse bétonnée d’une maison délabrée, habitée par… des moutons. Je suis face à Plavnik, petite île où nichent quelques vautours dans une zone malheureusement pas réglementée. Ma mission : observer les allées et venues des bateaux qui s’approchent de la colonie. Avec les observations des séances précédentes, Christian devrait pouvoir écrire au ministère. Pas de rapaces aujourd’hui, à l’exception d’un crécerelle. Pas de vent, pas de visibilité à cause de la brume de chaleur. Observation attentive aux jumelles sous cagnard méditerranéen (pas d’ombre) : au retour je m’aperçois que je suis véritablement claquée.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Martinšćica

Nous partons ce matin vers le sud. Après être passées chercher Christian à Predošćica nous déposons Michelle près d’Orlec, d’où elle suivra toute la journée des lignes de pylônes électriques à la recherche de traces de rapaces. Nous poursuivons la route vers la côte sud-ouest, nous arrêtant de temps à autres sur le bas-côté pour observer un rapace. J’admire l’oeil observateur et la passion communicative de Christian. Bonheur que de travailler avec lui. Nous avons la chance de voir deux buses au-dessus de la route en lacets, toutes proches. Elles montent peu à peu dans le ciel azur puis disparaissent de l’autre côté de la colline. Village sur les hauteurs, peu après Martinšćica. Sonia et moi marchons un peu dans le maquis, cherchant les trouées dans les murs de pierre, jusqu’à atteindre le sommet. Une magnifique vue s’offre à nous, sur la baie en contre-bas, et surtout sur les collines alentours d’où nous observerons de nombreux oiseaux. Nous ne sommes pas trop de deux ! Plusieurs vautours fauves, quelques faucons crécerelles, et surtout un aigle royal. En fin de matinée, le soleil arrive, et avec lui une brume de chaleur qui diminue nettement la visibilité.

Vers 14 heures, je quitte Sonia et redescend au village. De là, je suis la ligne de pylônes jusqu’à ce qu’elle récupère la route un peu plus bas. Follow the line… Facile à dire ! Murs de pierres à escalader, jardins en contre-bas, dévers, buissons d’épineux, pierriers… le tout sur un dénivelé de petite montagne. C’est impressionnant de voir où, avec un peu de détermination, nous sommes capables de nous frayer un chemin ! Pas de traces d’oiseaux au pied des pylônes. Plusieurs serpents se glissent entre deux pierres à mon approche. Rassurant de savoir qu’ils ne sont pas venimeux. Sonia me rejoint un peu plus tard sur la route, nous attendons Christian au soleil.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.