Articles tagués : Orlec

L’île de Cres du nord au sud, et retour

Partie me promener après le travail, je m’applique sur un cadrage de coquelicot lorsque la Yugo s’arrête à ma hauteur, Franz au volant. Point de baignade sous la pluie, nous voilà tous partis pour le tour de l’île.

Du surprenant lac de Vrana, unique source d’eau douce de l’île (second plus grand lac d’eau douce du pays, dont le point le plus profond se situe à 60m sous le niveau de la mer, le tout à moins de 5km de la côte !), protégé par une réglementation stricte, aux falaises d’Orlec que je connais déjà.

Lubenice, petit village du sud ouest, plein de charme, de chats et de roses trémières, de mamie croate en tablier bleu et d’une douce lumière de soleil couchant qui embrase les reliefs. Un vautour plane dans ce décor sans pareille.

L’île dans son ensemble est d’une grande beauté, riche d’une incroyable diversité. Entre forêt verdoyante de châtaigners et de chênes centenaires, et maquis méditerranéen brûlé de soleil. Nous finissons par une délicieuse glace artisanale dans les ruelles de Cres dont nous découvrons les recoins et leurs histoires.

 

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Orlec

Bacon au petit déjeuner. Sympathiques réminiscences québécoises. 8 heures, je pars avec Sonia vers le sud de l’île. Petites routes sinueuses entre mer et montagne. Forêt verdoyante. En face, à l’est, nous distinguons les îles de Krk et Plavnik. La mer est argentée, paisible. En allant vers le sud, la forêt laisse place à des paysages plus secs. La sauge recouvre les versants d’une belle couleur violette. Un peu avant Orlec, nous laissons la Lada et poursuivons à pied. Indications de Christian, l’ornithologue qui travaille avec l’association : nous devons passer par-dessus une barrière. Barbelés renforcés par des branchages d’if séché : tout ce qu’il y a de plus agréable à enjamber ! Nous découvrirons un peu plus loin un chemin qui nous aurait permis d’arriver exactement au même endroit… Pourquoi faire simple ? Nous marchons plus d’une heure à la recherche d’un terrain assez haut et dégagé, nous offrant une vue intéressante sur les sommets environnants. Observation requiert patience. Il nous faudra une heure supplémentaire avant de voir nos premiers vautours. Sonia, après un virage professionnel à 180° et quatre ans de volontariat en Israël, a beaucoup à raconter. Une carcasse a dû attirer l’oeil des vautours affamés, nous en observons 31 tournoyant au-dessus du même site ! Un aigle royal se joint à la fête. Christian travaille notamment sur les limites de territoire des rapaces de l’île : aigles, circaètes, bondrées, faucons, buses et bien entendu vautours, tous y passent. Fin de journée à Beli, je suis claquée ; il est à peine 21 heures quand je m’écroule.

Ce matin nous repartons pour Orlec avec Sonia et Dan, un Américain du groupe arrivé hier soir. Deux autres Français sont également arrivés. Cette fois nous traversons le village, et nous nous arrêtons au bout de la route. Installés à côté du parking, nous avons une magnifique vue sur la mer argentée, les îles voisines et la falaise. Falaise où est installé un nid d’aigle royal, dont nous espérons voir un habitant ce matin. En vain. Choucas et goélands passent à proximité du nid sans être pourchassés ; étrange. Nous observerons quelques vautours qui se détachent nettement sur le ciel légèrement brumeux, un faucon crécerelle en chasse et quelques cormorans. Belle matinée. L’orage d’hier a rafraîchi l’air ; le tonnerre gronde encore sur Krk. Fin de matinée, des gens se dirigent vers la plage. Les oiseaux disparaissent. Après-midi avec Sonia à l’exposition ; le soleil revient.

dscf3710

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.