Articles tagués : observations naturalistes

BioLit, un observatoire participatif de la biodiversité du littoral

Une observation marquante lors d’une balade sur le littoral ? Faites-en part à l’Observatoire BioLit (pour « BIOdiversité du LITtoral »).  BioLit, c’est un programme de sciences participatives porté par l’association Planète Mer et mené sous la responsabilité scientifique du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), en partenariat avec plusieurs structures d’éducation à l’environnement, de protection d’espaces naturels ou des collectivités territoriales. L’objectif est de faire appel aux observations du grand public pour constituer un observatoire national participatif du littoral afin de suivre l’état de santé écologique des 3 800 km de côtes françaises.

Le programme est subdivisé en différentes actions, chacune répondant à des enjeux spécifiques :

  • Action « A vos observations ! » pour valoriser la biodiversité du littoral en enrichissant l’Observatoire de données issues d’observations naturalistes.

Tortue luth et son repas observée au large de Batz-sur-mer (44) – Action « A vos observations ! », avril 2014 (détails de l’observation : http://www.biolit.fr/node/165)

  • Actions « Saisons de la Mer », « Nouveaux arrivants », « Végétation du littoral » et « Attention, menace ? » pour créer un réseau d’alerte et de surveillance du littoral, concernant respectivement : la laisse de mer (variable selon les saisons), les espèces marines et littorales introduites et potentiellement invasives, les espèces végétales d’intérêt (espèces patrimoniales ou indicatrices de la qualité du milieu) et enfin la pollution ou les éléments d’artificialisation.
  • Action « Algues brunes et bigorneaux » pour répondre à des interrogations scientifiques, en l’occurence la répartition des bigorneaux sur les différentes espèces d’algues brunes.

Qui peut participer au programme BioLit ? Tout le monde ! Du néophyte au naturaliste confirmé, le programme est conçu selon 3 niveaux d’approfondissement pour que tous puissent mettre la main à la pâte. Un programme BioLit « Junior » est par ailleurs en conception.

Le territoire concerné ? L’ensemble du littoral de France métropolitaine : Méditerranée, Atlantique, Manche et Mer du Nord, l’action étant assurée par des relais locaux et des coordinateurs régionaux.

 

Pour plus de renseignements : www.biolit.fr

– sur les différentes actions : www.biolit.fr/liste-actions ;

– sur les relais locaux et les coordinateurs régionaux : www.biolit.fr/carte-des-relais

 

Catégories : Ici et partout ailleurs | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

45ème Parallèle, épisode 2

Matinée au ralenti. Hier, veille du départ de plusieurs volontaires avec qui le courant passait bien (Ray, David, Maggie), et match de la Croatie où le foot est sport national… Il va faire chaud aujourd’hui encore. L’été est bel et bien arrivé ; les cigales se font entendre, bruyantes et incessantes.

En début d’après-midi, nous partons avec Christian vers la vallée du 45ème Parallèle. La première étape consiste à faire de la place dans le coin de la vallée où un mouton doit être balancé un peu plus tard. Christian ne peut pas escalader aujourd’hui ; Julie, joker cabri. Jessica se propose pour m’aider. Il nous faut nettoyer l’endroit, selon les indications de Christian, installé à son poste d’observation : « le plastique vert, à droite ! », « cette branche devant vous ! »… Branche prise dans la terre, une vieille carcasse en travers : charmantissime ! Ah c’est aussi ça, de vouloir bosser avec les vautours ! Je ris.

Après ces acrobaties, Christian me laisse au pied d’une colline dont je gagne le sommet après une demi-heure de marche. Là-haut, je suis sur le toit du monde… ou presque. Pas un humain, pas une construction en vue hormis ces kilomètres de murs de pierres sèches. Je profite d’une vue à 360°. Mer à gauche, mer à droite. Montagnes devant et derrière. Peu d’oiseaux malheureusement ; trop de touristes sur la route, les vautours ne se sont pas approchés du mouton dans la vallée. Je rentre heureuse de ces quatre heures passées sur mon caillou. Reconnaissante aussi, que Christian me laisse vaquer seule, avec quelques consignes à suivre sur ce que je dois observer.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

Plavnik

Fou rire au petit déjeuner. La journée commence en beauté ! Christian me dépose sur la terrasse bétonnée d’une maison délabrée, habitée par… des moutons. Je suis face à Plavnik, petite île où nichent quelques vautours dans une zone malheureusement pas réglementée. Ma mission : observer les allées et venues des bateaux qui s’approchent de la colonie. Avec les observations des séances précédentes, Christian devrait pouvoir écrire au ministère. Pas de rapaces aujourd’hui, à l’exception d’un crécerelle. Pas de vent, pas de visibilité à cause de la brume de chaleur. Observation attentive aux jumelles sous cagnard méditerranéen (pas d’ombre) : au retour je m’aperçois que je suis véritablement claquée.

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Kruna

Nouvelle journée qui démarre par une baignade. La crique découverte l’autre jour est toujours déserte et baignée du soleil matinal. En fin de matinée, j’aide Maja à l’exposition : anglais, allemand, français, croate : nous ne chômons pas !

Après quelques aléas organisationnels, Franz me conduit au poste d’observation de Kruna. Calée sous un olivier, j’installe la longue-vue face à la falaise voisine, occupée par un couple de vautours fauves et leur jeune de l’année. Je passerai là l’après-midi, malgré la pluie que je vois s’avancer dans la baie. Plus sages que moi, les vautours attendent la fin de l’averse pour sortir. Je rentre pour le dîner claquée et trempée, mais heureuse de cette demi-journée en plein air (et eau).

DSCF3725bis.jpg

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

Orlec

Bacon au petit déjeuner. Sympathiques réminiscences québécoises. 8 heures, je pars avec Sonia vers le sud de l’île. Petites routes sinueuses entre mer et montagne. Forêt verdoyante. En face, à l’est, nous distinguons les îles de Krk et Plavnik. La mer est argentée, paisible. En allant vers le sud, la forêt laisse place à des paysages plus secs. La sauge recouvre les versants d’une belle couleur violette. Un peu avant Orlec, nous laissons la Lada et poursuivons à pied. Indications de Christian, l’ornithologue qui travaille avec l’association : nous devons passer par-dessus une barrière. Barbelés renforcés par des branchages d’if séché : tout ce qu’il y a de plus agréable à enjamber ! Nous découvrirons un peu plus loin un chemin qui nous aurait permis d’arriver exactement au même endroit… Pourquoi faire simple ? Nous marchons plus d’une heure à la recherche d’un terrain assez haut et dégagé, nous offrant une vue intéressante sur les sommets environnants. Observation requiert patience. Il nous faudra une heure supplémentaire avant de voir nos premiers vautours. Sonia, après un virage professionnel à 180° et quatre ans de volontariat en Israël, a beaucoup à raconter. Une carcasse a dû attirer l’oeil des vautours affamés, nous en observons 31 tournoyant au-dessus du même site ! Un aigle royal se joint à la fête. Christian travaille notamment sur les limites de territoire des rapaces de l’île : aigles, circaètes, bondrées, faucons, buses et bien entendu vautours, tous y passent. Fin de journée à Beli, je suis claquée ; il est à peine 21 heures quand je m’écroule.

Ce matin nous repartons pour Orlec avec Sonia et Dan, un Américain du groupe arrivé hier soir. Deux autres Français sont également arrivés. Cette fois nous traversons le village, et nous nous arrêtons au bout de la route. Installés à côté du parking, nous avons une magnifique vue sur la mer argentée, les îles voisines et la falaise. Falaise où est installé un nid d’aigle royal, dont nous espérons voir un habitant ce matin. En vain. Choucas et goélands passent à proximité du nid sans être pourchassés ; étrange. Nous observerons quelques vautours qui se détachent nettement sur le ciel légèrement brumeux, un faucon crécerelle en chasse et quelques cormorans. Belle matinée. L’orage d’hier a rafraîchi l’air ; le tonnerre gronde encore sur Krk. Fin de matinée, des gens se dirigent vers la plage. Les oiseaux disparaissent. Après-midi avec Sonia à l’exposition ; le soleil revient.

dscf3710

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.