Articles tagués : héron

Delta Dunarii

Le Delta du Danube : l’un de ces lieux mythiques dont le nom seul suffisait à me faire rêver. La dernière étape de mon voyage en Roumanie, celle qui m’a conduite à traverser le pays. Celle qui me fera encore rêver une fois que j’en serai repartie.

DSCF0654---Copie

Village dans le delta du Danube

J’embarque à bord du bateau qui relie Tulcea à Sulina, à l’extrémité du delta, sur les bords de la Mer Noire. Je n’irai pas jusque là, je m’arrêterai à Crişan, village au milieu du delta loti le long du bras central. Il ne pleut pas, mais la grisaille est toujours là et le vent souffle d’autant plus fort à mesure qu’on approche de l’embouchure. Je passe une bonne partie de la traversée sur le pont à observer les oiseaux. Aigrettes, mouettes, goélands, cormorans, guifettes, sternes, hirondelles, pélicans… Un régal. Le delta tient sa réputation de paradis pour l’ornithologie.

Après deux heures et demi de traversée nous arrivons à Crişan où je trouve sans difficulté la pension de Petre. J’y fais la connaissance de trois Français dont une expatriée qui vit à Bucarest et avec qui le courant passe assez vite malgré ce recul instinctif que je peux avoir vis-à-vis de mes compatriotes à l’étranger. Discussions de filles, ce n’est pas désagréable après deux mois entourée de gars. Cette nuit, c’est tempête sur le delta.

 

Le vent de la nuit a chassé le mauvais temps avant de se calmer ; le soleil est revenu : la météo est idéale pour cette journée sur les eaux du delta. Petre nous emmène dans un dédale de canaux, roselières, lacs, îlots, à la rencontre des oiseaux. Des 300 espèces recensées toutes saisons confondues, nous en observerons une bonne cinquantaine, et pas des moindres : rolliers, huppes faciées, pélicans blancs et frisés, guifettes, sternes et goélands, hirondelles, martins-pêcheurs, aigrettes, hérons, crabiers et bihoreaux, busards, même bondrée apivore et pygargue à queue blanche… Et puis des grenouilles et des libellules à n’en plus finir, et deux cistudes d’Europe. Le tout dans des paysages de toute beauté où nous ne croisons que quelques pêcheurs, hormis sur le bras central du Danube, plus « civilisé ». Petre est un excellent guide, il connaît le delta et ses oiseaux comme sa poche. Pique-nique sur un îlot… au coeur du Delta du Danube. Cette journée aura été ne des plus belles de ces deux mois passés en Roumanie. Mémorable.

DSCF0731---Copie

Crabiers chevelus

DSCF0752---Copie

Pélicans blancs

DSCF0772---Copie

Spatule blanche

DSCF0782---Copie

Ibis falcinelle

DSCF0792---Copie

Grande aigrette

DSCF0844---Copie

Pélicans blancs, Pélican frisé, Spatule blanche et Barges à queue rousse

DSCF0853---Copie

Echasse blanche

DSCF0893---Copie

Bihoreau gris

DSCF0894

Héron pourpré

DSCF0925---CopieApéro sur le ponton devant la pension, suivi d’un dîner au poisson. C’est la première fois que je découvre un peuple aussi tourné vers les ressources aquatiques, mais d’eau douce. Marins d’eau douce ! Petit tour dans le village dans les belles lumières du crépuscule. Les maisons alignées le long du bras central du Danube abritent chacune un petit jardin potager. Derrière, un autre chenal. Et des roseaux.

 

DSCF0930---Copie

Cette nuit là, j’ai rêvé d’oiseaux toute la nuit. Partout, ça volait, ça voletait, ça virevoltait.

Contact de Petre Vasiliu, mon guide dans le delta : www.ecoturismdelta.ro

Catégories : Roumanie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.