Articles tagués : Deva

Parc national de Retezat

DSCF0323--2-Ce matin nous prenons la route avec Cristian, ce couchsurfer devenu ami, en direction des montagnes du parc national de Retezat. En direction du relief ! Apres un peu plus de trois heures de trajet nous arrivons a Sălaşu de Sus où nous rencontrons Mihai qui met sa cabane située au coeur du parc à disposition de tous les randonneurs et autres nomades passant par là. L’idée est géniale, la réalisation un peu moins quand on découvre l’état de la cabane… Enfin toujours est-il que c’est fort appréciable d’avoir un pied-à-terre gratuit au milieu de la montagne.

DSCF0325Après avoir un peu délesté nos sacs, nous repartons en direction d’un lac que nous n’atteindrons malheureusement pas en raison de l’orage qui se met à menacer. D’autant plus frustrant qu’au final il n’aura fait que menacer, mais cela fait aussi partie de la randonnée en montagne ! Souvenirs d’un autre lac qui ne se laissait pas atteindre, sur les flancs du Monte Cinto… Je découvre avec délices la montagne au printemps, ses milliers de fleurs, grenouilles et autres lézards, ses multitudes de cours d’eau que nous traversons les pieds au sec… jusqu’à ce qu’un passage de gué dérape légèrement. L’avantage, c’est qu’ensuite je peux tous les traverser et m’y amuser sans me poser de questions ! Quitte à avoir les pieds mouillés… En montant encore un peu nous atteignons les premières neiges résiduelles. Mi-eau mi-neige en réalité, mais quel plaisir de marcher dedans !

DSCF0337

Saldanella sp.

DSCF0340--2-

DSCF0349--2-

DSCF0350--2-Le lendemain, après une nuit un peu fraîche (il faut dire que nous sommes à plus de 1000 mètres d’altitude et que je n’ai que mon sac de couchage ultralight), nous redescendons jusqu’au village. J’ai été surprise par ma forme physique, j’avais presque « oublié » que cela fait plus d’un mois que je suis à pied, vélo, cheval, canoé presque deux heures chaque jour. Hier soir j’avais encore l’énergie pour marcher bien trois heures supplémentaires je crois !

DSCF0363--2-Sur la route du retour, nous nous arrêtons à Deva, ville ouvrière de l’époque communiste. Les discussions avec Gabi, Cristian… ont pour moi donné vie à cette période que je ne connaissais que par les livres d’histoire. Echanger avec des personnes qui l’ont connue et vécue la fait sortir de ces livres et la rend plus réelle. Impressionnant comme certains pays ont changé en vingt ans.

Catégories : Roumanie | Étiquettes : , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.